Lexique et vocabulaire du surf  pour les surfeurs débutants.

brown surfboard standing on sea shore

Le surf est un passe-temps très apprécié des plagistes du monde entier, mais il peut être intimidant pour ceux qui ne connaissent pas ce sport. Toutefois, avec les connaissances et les conseils appropriés, même les novices peuvent comprendre les bases du surf et apprendre à rendre leur expérience plus agréable. Le Petit Lexique du surf pour les Nuls est un guide adapté aux débutants sur tout ce qui concerne cette activité populaire.

Des différents types de vagues et d’équipements utilisés aux conseils de sécurité importants, cette ressource pratique contient tout ce dont les lecteurs ont besoin pour commencer leur voyage dans le monde du surf. Que vous appreniez à vous accrocher ou que vous cherchiez simplement des conseils pour savoir quelle planche ou quelle combinaison convient le mieux à votre morphologie,

Avez vous le vocabulaire du surf ?

  1. Onde : une onde est une perturbation qui se propage dans un milieu, comme l’air ou l’eau. Dans le monde du surf, une onde désigne une perturbation qui se forme dans l’océan et qui peut être surfée.
  2. Vague : une vague est un mouvement de haut en bas de l’eau de la mer ou de l’océan, causé par le vent, la houle ou le mouvement des marées. Dans le monde du surf, une vague désigne une perturbation de l’océan suffisamment forte et régulière pour être surfée.
  3. Planche de surf : une planche de surf est un objet sur lequel on se tient debout et qui permet de surfer sur les vagues. Il existe plusieurs types de planches de surf, qui diffèrent par leur forme, leur longueur et leur largeur.
  4. Longboard : un longboard est une planche de surf de grande taille, généralement supérieure à 9 pieds (environ 2,75 mètres), qui est destinée à la pratique du surf sur les vagues douces et peu puissantes.
  5. Shortboard : un shortboard est une planche de surf de petite taille, généralement inférieure à 6 pieds (environ 1,80 mètres), qui est destinée à la pratique du surf sur les vagues puissantes et creuses.
  6. Mini malibu : un mini malibu est une planche de surf de taille moyenne, généralement comprise entre 7 et 8 pieds (environ 2,15 à 2,45 mètres), qui est destinée à la pratique du surf sur les vagues moyennes et peu puissantes.
  7. Fish : une fish est une planche de surf de forme allongée et arrondie, généralement inférieure à 6 pieds (environ 1,80 mètres), qui est destinée à la pratique du surf sur les vagues peu puissantes.
  8. Gun : une gun est une planche de surf de grande taille, généralement supérieure à 9 pieds (environ 2,75 mètres), qui est destinée à la pratique du surf sur les grosses vagues de surf.
  9. Quiver : un quiver est l’ensemble des planches de surf d’un surfeur.
  10. Spot de surf : un spot de surf désigne un endroit où l’on peut pratiquer le surf, en général en bord de mer. Un spot de surf est choisi en fonction de la qualité et de la régularité des vagues qui y sont présentes.
  11. Swell : un swell désigne un ensemble de vagues qui se propage dans l’océan et qui est causé par un phénomène météorologique distant, comme une tempête, un cyclone ou une perturbation atmosphérique.
  12. Houle : une houle désigne un mouvement de l’eau de la mer ou de l’océan qui est causé par le vent ou le mouvement des marées.
  13. Marée : la marée désigne le mouvement périodique de l’eau de la mer ou de l’océan qui est causé par l’attraction gravitationnelle de la Lune et du Soleil. La marée peut être haute ou basse, selon que l’eau est au niveau le plus élevé ou le plus bas.
  14. Vent : le vent désigne l’air en mouvement causé par la différence de pression atmosphérique entre deux régions. Dans le monde du surf, le vent peut influencer la qualité des vagues et la pratique du surf.
  15. Carving : le carving désigne une manœuvre de surf consistant à effectuer un virage serré et précis sur une vague en faisant pivoter la planche sur elle-même.
  16. Cutback : un cutback désigne une manœuvre de surf consistant à couper à travers la vague et à revenir vers sa crête après avoir effectué un virage sur la face de la vague.
  17. Take off : un take off désigne le moment où le surfeur commence à surfer sur une vague, en prenant appui sur sa planche et en se propulsant vers l’avant.
  18. Duck dive : un duck dive désigne une manœuvre de surf consistant à passer sous une vague en plongeant sous l’eau et en poussant sur sa planche avec les pieds pour la faire passer sous la crête de la vague.
  19. Bottom turn : un bottom turn désigne une manœuvre de surf consistant à effectuer un virage sur la face de la vague, en prenant appui sur la planche avec les pieds et en pivotant sur elle-même.
  20. Snap : un snap désigne une manœuvre de surf consistant à effectuer un virage serré et rapide sur la face de la vague en faisant pivoter la planche sur elle-même.
  21. Floater : un floater désigne une manœuvre de surf consistant à surfer sur la partie supérieure de la vague, en prenant appui sur la planche avec les pieds et en glissant sur la crête de la vague.
  22. Reentry : un reentry désigne une manœuvre de surf consistant à effectuer un virage serré sur la face de la vague et à sauter en arrière pour atterrir sur la vague.
  23. Air : un air désigne une manœuvre de surf consistant à sauter en l’air et à effectuer une figure acrobatique avant de retomber sur la vague.
  24. Tube : un tube désigne une vague qui forme une crevasse ou un tunnel dans lequel le surfeur peut se mettre debout et surfer.
  25. Barrel : un barrel désigne une vague qui forme une crevasse ou un tunnel dans lequel le surfeur peut se mettre debout et surfer. Le barrel est considéré comme l’une des manœuvres les plus difficiles et les plus prestigieuses du surf.
  26. Kickout : un kickout désigne une manœuvre de surf consistant à sortir du tube ou du barrel en effectuant un virage serré et en se propulsant vers l’avant.
  27. Wipeout : un wipeout désigne une chute ou un accident survenu pendant la pratique du surf.
  28. Leash : un leash est un élastique fixé à la planche de surf et à la cheville du surfeur qui permet de maintenir le surfeur attaché à sa planche.
  29. Wetsuit : un wetsuit est une combinaison étanche et chaude qui permet de surfer dans des eaux froides. Un wetsuit est composé de néoprène, un matériau qui retient la chaleur du corps et qui protège des éventuelles coupures ou abrasions.
  30. Rashguard : une rashguard est un maillot de bain en lycra qui protège du soleil et des abrasions causées par le frottement de la planche de surf. Une rashguard peut être portée seule ou sous un wetsuit.
  31. Combinaison de surf : une combinaison de surf est une combinaison étanche et chaude qui permet de surfer dans des eaux froides. Une combinaison de surf est généralement plus chaude et plus confortable qu’un wetsuit, mais elle est aussi plus lourde et moins souple.
  32. Lycra : le lycra est un tissu élastique et résistant qui est utilisé dans la confection de vêtements de sport et de bain. Le lycra est souvent utilisé pour confectionner des maillots de bain, des rashguards et des chaussons de surf.
  33. Chaussons de surf : les chaussons de surf sont des chaussures en néoprène ou en caoutchouc qui protègent les pieds du froid et des coupures causées par le contact avec le fond marin. Les chaussons de surf sont souvent utilisés pour la pratique du surf dans des eaux froides ou pour protéger les pieds lors de la marche sur le reef.
  34. Pagaie : une pagaie est un outil utilisé pour se propulser sur une planche de surf ou de stand-up paddle. Une pagaie est composée d’une poignée et d’une pale qui peut être en bois, en plastique ou en carbone.
  35. Wax : le wax est une substance collante et grasse qui est appliquée sur la planche de surf pour augmenter l’adhérence des pieds sur la planche. Le wax est disponible dans différentes duresse et températures, en fonction de la température de l’eau et de la forme de la planche.
  36. Traction pad : un traction pad est une plaque en caoutchouc ou en mousse collée sur la planche de surf qui permet d’augmenter l’adhérence des pieds sur la planche. Un traction pad est généralement utilisé sur les planches de surf de performance pour améliorer le grip et la stabilité.
  37. Planche de stand-up paddle : une planche de stand-up paddle (SUP) est une planche de surf sur laquelle on se tient debout et qui est propulsée à l’aide d’une pagaie. Les planches de stand-up paddle sont généralement plus larges et plus stables que les planches de surf classiques, ce qui en fait un sport accessible à tous.
  38. Leash de stand-up paddle : un leash de stand-up paddle est un élastique fixé à la planche de stand-up paddle et à la cheville du paddler qui permet de maintenir le paddler attaché à sa planche.
  39. Pagaie de stand-up paddle : une pagaie de stand-up paddle est une pagaie utilisée pour se propulser sur une planche de stand-up paddle. Une pagaie de stand-up paddle est généralement plus longue et plus légère qu’une pagaie de surf classique.
  40. Surf trip : un surf trip désigne un voyage dans le but de pratiquer le surf dans différents spots de surf à travers le monde. Un surf trip peut être organisé en autonomie ou avec l’aide d’une école de surf ou d’un tour opérateur spécialisé.
  41. Surf camp : un surf camp désigne un centre de vacances qui propose des stages de surf et des cours de surf pour les débutants et les confirmés. Un surf camp peut être situé en bord de mer ou dans un pays lointain et peut être organisé en demi-pension ou en pension complète.
  42. École de surf : une école de surf est une structure qui propose des stages de surf et des cours de surf pour les débutants et les confirmés. Une école de surf peut être située en bord de mer ou dans un pays lointain et peut être organisée en demi-pension ou en pension complète. Les écoles de surf proposent généralement des programmes adaptés aux besoins et aux niveaux de chaque surfeur, avec des encadrants diplômés et expérimentés.
  43. Surf coach : un surf coach est un professionnel du surf qui propose des stages de surf et des cours de surf pour les débutants et les confirmés. Un surf coach peut travailler en solo ou au sein d’une école de surf et peut proposer des programmes adaptés aux besoins et aux niveaux de chaque surfeur. Un surf coach doit être diplômé et expérimenté pour pouvoir encadrer de manière sécurisée et efficace.
  44. Spot de kitesurf : un spot de kitesurf désigne un endroit où l’on peut pratiquer le kitesurf, en général en bord de mer ou en bord de lac. Un spot de kitesurf est choisi en fonction de la qualité et de la régularité des vents et de la présence d’obstacles (bâtiments, arbres, etc.).
  45. Kitesurf : le kitesurf est un sport de glisse qui consiste à se propulser sur l’eau à l’aide d’une aile gonflable (le kite) et d’une planche de kitesurf. Le kitesurf est une discipline qui allie vitesse, puissance et technique et qui requiert un bon niveau de condition physique et de maîtrise de soi.
  46. Kite : un kite désigne une aile gonflable utilisée en kitesurf pour se propulser sur l’eau. Un kite est composé d’un cadre en aluminium ou en carbone et de tissus en nylon ou en dacron qui sont gonflés par le vent.
  47. Barre de kitesurf : une barre de kitesurf est un manche qui permet de contrôler le kite en kitesurf. Une barre de kitesurf est composée d’une poignée et d’une ligne de contrôle qui relie le kite à la barre.
  48. Planche de kitesurf : une planche de kitesurf est une planche de surf sur laquelle on se tient debout et qui est propulsée à l’aide d’une aile gonflable (le kite). Les planches de kitesurf sont généralement plus larges et plus stables que les planches de surf classiques, afin de permettre une meilleure stabilité et une meilleure maniabilité.
  49. Leash de kitesurf : un leash de kitesurf est un élastique fixé à la planche de kitesurf et à la cheville du kitesurfeur qui permet de maintenir le kitesurfeur attaché à sa planche. Un leash de kitesurf est généralement plus long qu’un leash de surf classique, afin de permettre au kitesurfeur de s’éloigner de sa planche sans risque de chute.
  50. Harnais de kitesurf : un harnais de kitesurf est un harnais qui permet de fixer le kitesurfeur à la barre de kitesurf et de transférer les forces de traction du kite sur le corps du kitesurfeur. Un harnais de kitesurf peut être porté à la taille ou aux cuisses et peut être réglable en fonction de la morphologie et du niveau du kitesurfeur.
  51. Gréement de kitesurf : un gréement de kitesurf désigne l’ensemble des équipements nécessaires pour pratiquer le kitesurf, à savoir le kite, la barre, le leash et le harnais. Un gréement de kitesurf est choisi en fonction du niveau et des objectifs du kitesurfeur et doit être adapté à la taille et à la puissance du kite.
  52. Kite foil : un kite foil est un engin de glisse qui consiste à se propulser sur l’eau à l’aide d’une aile gonflable (le kite) et d’un foil (un aileron fixé sous la planche). Le kite foil est une discipline qui allie vitesse, puissance et technique et qui permet de voler au-dessus de l’eau grâce à la portance du foil.
  53. Foil : un foil est un aileron fixé sous la planche qui permet de surfer sur l’eau en décollant et en planant grâce à la portance. Un foil est composé d’une aile et d’un fuselage qui sont fixés sous la planche et qui sont reliés par un mât. Le foil est utilisé en kitesurf, en surf, en wakeboard et en stand-up paddle.
  54. Surf urbain : le surf urbain désigne la pratique du surf dans des lieux urbains, à savoir dans les vagues artificielles ou les spots de surf en milieu urbain. Le surf urbain est une discipline qui permet de surfer toute l’année et qui se développe de plus en plus dans les grandes villes grâce à l’installation de spots de surf en milieu urbain.
  55. Spot de surf urbain : un spot de surf urbain désigne un endroit où l’on peut pratiquer le surf en milieu urbain, à savoir dans une vague artificielle ou dans un spot de surf en milieu urbain. Un spot de surf urbain est généralement équipé de modules de vagues artificielles ou de structures permettant de créer des vagues artificielles pour la pratique du surf.
  56. Wave pool : une wave pool désigne une piscine qui crée des vagues artificielles pour la pratique du surf. Une wave pool est généralement équipée de modules de vagues artificielles qui permettent de créer des vagues de différentes tailles et de différents types (droitières, gauchères, tubulaires, etc.).
  57. Skimboard : un skimboard est une planche de surf sur laquelle on se tient debout et qui est utilisée pour glisser sur l’eau à vitesse réduite. Un skimboard est généralement plus petit et plus léger qu’une planche de surf classique et est utilisé pour les dérapages, les figures acrobatiques et les glissades sur les vagues de bord de mer ou sur les spots de skimboard en milieu urbain.
  58. Bodyboard : un bodyboard est une planche de surf sur laquelle on se tient allongé et qui est utilisée pour surfer sur les vagues de bord de mer ou sur les spots de bodyboard en milieu urbain. Un bodyboard est généralement plus petit et plus léger qu’une planche de surf classique et est utilisé pour les glissades et les figures acrobatiques sur les vagues.
  59. Longboard : un longboard est une planche de surf de grande taille et de grande stabilité qui est utilisée pour surfer sur les vagues de bord de mer ou sur les spots de longboard en milieu urbain. Un longboard est généralement plus facile à prendre en main et plus confortable que les planches de surf classiques, ce qui en fait une planche accessible aux débutants.
  60. Stand-up paddle : le stand-up paddle (SUP) est un sport de glisse qui consiste à se propulser sur l’eau à l’aide d’une pagaie et d’une planche de stand-up paddle. Le stand-up paddle est une discipline qui allie équilibre, puissance et technique et qui permet de naviguer sur l’eau en toute tranquillité. Le stand-up paddle est accessible à tous et peut être pratiqué en mer, en lac ou en rivière.
  61. Planche de stand-up paddle gonflable : une planche de stand-up paddle gonflable est une planche de stand-up paddle qui peut être gonflée et dégonflée à volonté. Une planche de stand-up paddle gonflable est généralement plus légère et plus compacte qu’une planche de stand-up paddle rigide, ce qui en fait une planche pratique et facile à transporter.
  62. Pagaie de stand-up paddle : une pagaie de stand-up paddle est une pagaie utilisée pour se propulser sur une planche de stand-up paddle. Une pagaie de stand-up paddle est généralement plus longue et plus légère qu’une pagaie de surf classique et est choisie en fonction de la taille et de la morphologie du paddler.
  63. Leash de stand-up paddle : un leash de stand-up paddle est un élastique fixé à la planche de stand-up paddle et à la cheville du paddler qui permet de maintenir le paddler attaché à sa planche. Un leash de stand-up paddle est généralement plus long qu’un leash de surf classique, afin de permettre au paddler de s’éloigner de sa planche sans risque de chute.
  64. Planche de yoga : une planche de yoga est une planche de stand-up paddle qui est conçue pour la pratique du yoga sur l’eau. Une planche de yoga est généralement plus large et plus stable qu’une planche de stand-up paddle classique et est équipée de poignées et de repères pour faciliter la pratique des postures de yoga.
  65. Paddle yoga : le paddle yoga désigne la pratique du yoga sur l’eau à l’aide d’une planche de stand-up paddle. Le paddle yoga est une discipline qui allie équilibre, souplesse et respiration et qui permet de se ressourcer dans un cadre idyllique. Le paddle yoga est accessible à tous et peut être pratiqué en mer, en lac ou en rivière
  66. Surf ski : un surf ski est une planche de kayak de mer qui est utilisée pour surfer sur les vagues de bord de mer. Un surf ski est généralement plus long et plus étroit qu’une planche de kayak classique et est équipé d’un siège et d’une pagaie à deux pales. Le surf ski est une discipline qui allie vitesse, puissance et technique et qui permet de naviguer sur les vagues en toute sécurité.
  67. Kayak de mer : un kayak de mer est un kayak qui est conçu pour naviguer en mer et qui est équipé de deux pagaies à deux pales. Un kayak de mer est généralement plus long et plus stable qu’un kayak de rivière et est choisi en fonction de la taille et de la morphologie de l’utilisateur.
  68. Pagaie de kayak : une pagaie de kayak est une pagaie qui est utilisée pour se propulser sur un kayak. Une pagaie de kayak est généralement plus longue et plus légère qu’une pagaie de stand-up paddle et est choisie en fonction de la taille et de la morphologie de l’utilisateur.
  69. Leash de kayak : un leash de kayak est un élastique fixé à la coque du kayak et à la cheville de l’utilisateur qui permet de maintenir l’utilisateur attaché à son kayak. Un leash de kayak est généralement plus long qu’un leash de surf classique, afin de permettre à l’utilisateur de s’éloigner de son kayak sans risque de chute.
  70. Kayak de mer gonflable : un kayak de mer gonflable est un kayak qui peut être gonflé et dégonflé à volonté. Un kayak de mer gonflable est généralement plus léger et plus compact qu’un kayak de mer rigide, ce qui en fait un kayak pratique et facile à transporter.
  71. Kayak de rivière : un kayak de rivière est un kayak qui est conçu pour naviguer en rivière et qui est équipé d’une pagaie à une pale. Un kayak de rivière est généralement plus court et plus maniable qu’un kayak de mer et est choisi en fonction de la taille et de la morphologie de l’utilisateur.
  72. Kayak de mer sit-on-top : un kayak de mer sit-on-top est un kayak qui est conçu pour naviguer en mer et qui est équipé d’un siège et d’une pagaie à deux pales. Un kayak de mer sit-on-top est généralement plus stable et plus accessible qu’un kayak de mer traditionnel et est choisi en fonction de la taille et de la morphologie du surfeur.
  73. Kayak de rivière sit-on-top : un kayak de rivière sit-on-top est un kayak qui est conçu pour naviguer en rivière et qui est équipé d’un siège et d’une pagaie à une pale. Un kayak de rivière sit-on-top est généralement plus stable et plus accessible qu’un kayak de rivière traditionnel et est choisi en fonction de la taille et de la morphologie de l’utilisateur.
  74. Kayak de mer sit-in : un kayak de mer sit-in est un kayak qui est conçu pour naviguer en mer et qui est équipé d’un siège et d’une pagaie à deux pales. Un kayak de mer sit-in est généralement plus rapide et plus performant qu’un kayak de mer sit-on-top et est choisi en fonction de la taille et de la morphologie de l’utilisateur.
  75. Kayak de rivière sit-in : un kayak de rivière sit-in est un kayak qui est conçu pour naviguer en rivière et qui est équipé d’un siège et d’une pagaie à une pale. Un kayak de rivière sit-in est généralement plus rapide et plus performant qu’un kayak de rivière sit-on-top et est choisi en fonction de la taille et de la morphologie de l’utilisateur.
  76. Kayak de mer gonflable sit-on-top : un kayak de mer gonflable sit-on-top est un kayak qui peut être gonflé et dégonflé à volonté et qui est conçu pour naviguer en mer. Un kayak de mer gonflable sit-on-top est généralement plus léger et plus compact qu’un kayak de mer rigide sit-on-top et est choisi en fonction de la taille et de la morphologie de l’utilisateur.
  77. Kayak de rivière gonflable sit-on-top : un kayak de rivière gonflable sit-on-top est un kayak qui peut être gonflé et dégonflé à volonté et qui est conçu pour naviguer en rivière. Un kayak de rivière gonflable sit-on-top est généralement plus léger et plus compact qu’un kayak de rivière rigide sit-on-top et est choisi en fonction de la taille et de la morphologie de l’utilisateur.
  78. Kayak de mer gonflable sit-in : un kayak de mer gonflable sit-in est un kayak qui peut être gonflé et dégonflé à volonté et qui est conçu pour naviguer en mer. Un kayak de mer gonflable sit-in est généralement plus léger et plus compact qu’un kayak
  79. Kayak de rivière gonflable sit-in : un kayak de rivière gonflable sit-in est un kayak qui peut être gonflé et dégonflé à volonté et qui est conçu pour naviguer en rivière. Un kayak de rivière gonflable sit-in est généralement plus léger et plus compact qu’un kayak de rivière rigide sit-in et est choisi en fonction de la taille et de la morphologie de l’utilisateur.
  80. Gilet de kayak : un gilet de kayak est un gilet de flottaison qui est utilisé pour la pratique du kayak. Un gilet de kayak est généralement plus léger et plus confortable qu’un gilet de flottaison classique et est choisi en fonction de la taille et de la morphologie de l’utilisateur.
  81. Casque de kayak : un casque de kayak est un casque de protection qui est utilisé pour la pratique du kayak en eaux vives. Un casque de kayak est généralement plus léger et plus ventilé qu’un casque de ski ou de vélo et est choisi en fonction de la taille et de la morphologie de l’utilisateur.
  82. Pagaie de kayak de mer : une pagaie de kayak de mer est une pagaie qui est utilisée pour se propulser sur un kayak de mer. Une pagaie de kayak de mer est généralement plus longue et plus légère qu’une pagaie de kayak de rivière et est choisie en fonction de la taille et de la morphologie de l’utilisateur.
  83. Pagaie de kayak de rivière : une pagaie de kayak de rivière est une pagaie qui est utilisée pour se propulser sur un kayak de rivière. Une pagaie de kayak de rivière est généralement plus courte et plus lourde qu’une pagaie de kayak de mer et est choisie en fonction de la taille et de la morphologie de l’utilisateur.
  84. Kayak de mer à pédales : un kayak de mer à pédales est un kayak qui est conçu pour naviguer en mer et qui est équipé de pédales permettant de propulser la coque. Un kayak de mer à pédales est généralement plus stable et plus confortable qu’un kayak de mer traditionnel et est choisi en fonction de la taille et de la morphologie de l’utilisateur.
  85. Kayak de rivière à pédales : un kayak de rivière à pédales est un kayak qui est conçu pour naviguer en rivière et qui est équipé de pédales permettant de propulser la coque
  86. Kayak de mer à pédales gonflable : un kayak de mer à pédales gonflable est un kayak qui peut être gonflé et dégonflé à volonté et qui est conçu pour naviguer en mer. Un kayak de mer à pédales gonflable est généralement plus léger et plus compact qu’un kayak de mer rigide à pédales et est choisi en fonction de la taille et de la morphologie de l’utilisateur.
  87. Kayak de rivière à pédales gonflable : un kayak de rivière à pédales gonflable est un kayak qui peut être gonflé et dégonflé à volonté et qui est conçu pour naviguer en rivière. Un kayak de rivière à pédales gonflable est généralement plus léger et plus compact qu’un kayak de rivière rigide à pédales et est choisi en fonction de la taille et de la morphologie de l’utilisateur.
  88. Kayak de mer à pédales sit-on-top : un kayak de mer à pédales sit-on-top est un kayak qui est conçu pour naviguer en mer et qui est équipé de pédales permettant de propulser la coque et d’un siège. Un kayak de mer à pédales sit-on-top est généralement plus stable et plus accessible qu’un kayak de mer traditionnel et est choisi en fonction de la taille et de la morphologie de l’utilisateur.
  89. Kayak de rivière à pédales sit-on-top : un kayak de rivière à pédales sit-on-top est un kayak qui est conçu pour naviguer en rivière et qui est équipé de pédales permettant de propulser la coque et d’un siège. Un kayak de rivière à pédales sit-on-top est généralement plus stable et plus accessible qu’un kayak de rivière traditionnel et est choisi en fonction de la taille et de la morphologie de l’utilisateur.
  90. Kayak de mer à pédales sit-in : un kayak de mer à pédales sit-in est un kayak qui est conçu pour naviguer en mer et qui est équipé de pédales permettant de propulser la coque et d’un siège. Un kayak de mer à pédales sit-in est généralement plus rapide et plus performant qu’un kayak de mer sit-on-top à pédales et est choisi en fonction de la taille et de la morphologie de l’utilisateur.
  91. Kayak de rivière à pédales sit-in : un kayak de rivière à pédales sit-in est un kayak qui est conçu pour naviguer en rivière et qui est équipé de pédales permettant de propulser la coque et d’un siège. Un kayak de rivière à pédales sit-in est généralement plus rapide et plus performant qu’un kayak de rivière sit-on-top à pédales et est choisi en fonction de la taille et de la morphologie de l’utilisateur.
  92. Longboard de surf : un longboard de surf est une planche de surf qui est généralement plus longue et plus stable qu’une planche de surf classique et qui est idéale pour les débutants ou pour les surfeurs souhaitant pratiquer un surf plus calme. Un longboard de surf est généralement plus facile à manier et à contrôler qu’une planche de surf courte et est choisi en fonction de la taille et de la morphologie de l’utilisateur.
  93. Mini-malibu : un mini-malibu est une planche de surf qui est généralement plus courte et plus maniable qu’un longboard de surf et qui est idéale pour les surfeurs souhaitant pratiquer un surf plus agressif. Un mini-malibu est généralement plus rapide et plus performant qu’un longboard de surf et est choisi en fonction de la taille et de la morphologie de l’utilisateur.
  94. Fish de surf : un fish de surf est une planche de surf qui est généralement plus large et plus stable qu’une planche de surf classique et qui est idéale pour les débutants ou pour les surfeurs souhaitant pratiquer un surf plus calme. Un fish de surf est généralement plus facile à manier et à contrôler qu’une planche de surf courte et est choisi en fonction de la taille et de la morphologie de l’utilisateur.
  95. Funboard de surf : un funboard de surf est une planche de surf qui est généralement plus courte et plus maniable qu’un longboard de surf et qui est idéale pour les surfeurs souhaitant pratiquer un surf plus agressif. Un funboard de surf est généralement plus rapide et plus performant qu’un longboard de surf et est choisi en fonction de la taille et de la morphologie de l’utilisateur, ainsi que de la qualité des vagues.
  96. Planche de surf gonflable : une planche de surf gonflable est une planche de surf qui peut être gonflée et dégonflée à volonté et qui est idéale pour les débutants ou pour les surfeurs souhaitant une planche de surf légère et compacte. Une planche de surf gonflable est généralement moins performante qu’une planche de surf rigide et est choisie en fonction de la taille et de la morphologie de l’utilisateur.
  97. Planche de surf en mousse : une planche de surf en mousse est une planche de surf qui est conçue en mousse de polyuréthane et qui est idéale pour les débutants ou pour les surfeurs souhaitant une planche de surf légère et peu coûteuse. Une planche de surf en mousse est généralement moins performante qu’une planche de surf en fibre de verre et est choisie en fonction de la taille et de la morphologie de l’utilisateur.
  98. Planche de surf en fibre de verre : une planche de surf en fibre de verre est une planche de surf qui est conçue en fibre de verre et qui est idéale pour les surfeurs souhaitant une planche de surf performante et robuste. Une planche de surf en fibre de verre est généralement plus coûteuse qu’une planche de surf en mousse et est choisie en fonction de la taille et de la morphologie de l’utilisateur, ainsi que de la qualité des vagues.
  99. Shortboard de surf : un shortboard de surf est une planche de surf qui est généralement la plus courte et la plus maniable de toutes les planches de surf et qui est idéale pour les surfeurs souhaitant pratiquer un surf très agressif. Un shortboard de surf est généralement le plus rapide et le plus performant de toutes les planches de surf et est choisi en fonction de la taille et de la morphologie de l’utilisateur, ainsi que de la qualité des vagues.
  100. Planche de surf en carbone : une planche de surf en carbone est une planche de surf qui est conçue en carbone et qui est idéale pour les surfeurs souhaitant une planche de surf ultra-performante et ultra-légère. Une planche de surf en carbone est généralement la plus coûteuse de toutes les planches de surf et est choisie en fonction de la taille et de la morphologie de l’utilisateur, ainsi que de la qualité des vagues.

Lexique du surf : Vagues

  1. Vague de fond : une vague de fond est une vague qui se forme sur un fond marin en pente et qui est généralement plus longue et plus puissante qu’une vague de surface. Les surfeurs peuvent choisir de surfer une vague de fond en restant sur la crête ou en descendant jusqu’au fond pour effectuer des manoeuvres plus techniques.
  2. Vague de surface : une vague de surface est une vague qui se forme sur la surface de l’eau et qui est généralement plus courte et plus maniable qu’une vague de fond. Les surfeurs peuvent choisir de surfer une vague de surface en restant sur la crête ou en descendant jusqu’à la base de la vague pour effectuer des manoeuvres plus techniques.
  3. Vague creuse : une vague creuse est une vague qui a une forme en tunnel et qui est généralement plus rapide et plus intense qu’une vague plate. Les surfeurs peuvent choisir de surfer une vague creuse en restant sur la crête ou en descendant jusqu’à la base de la vague pour effectuer des manoeuvres plus techniques.
  4. Vague plate : une vague plate est une vague qui a une forme plate et qui est généralement plus facile et moins intense qu’une vague creuse. Les surfeurs peuvent choisir de surfer une vague plate en restant sur la crête ou en descendant jusqu’à la base de la vague pour effectuer des manoeuvres plus techniques.
  5. Vague de reef : une vague de reef est une vague qui se forme sur un fond rocheux ou corallien et qui est généralement plus puissante et plus dangereuse.
  6. Vague de beachbreak : une vague de beachbreak est une vague qui se forme sur un fond de sable et qui est généralement plus maniable et moins puissante qu’une vague de reef. Les surfeurs peuvent choisir de surfer une vague de beachbreak en restant sur la crête ou en descendant jusqu’à la base de la vague pour effectuer des manoeuvres plus techniques.
  7. Vague de pointbreak : une vague de pointbreak est une vague qui se forme sur un fond de roche ou de corail et qui se propage le long d’une pointe ou d’une péninsule. Les surfeurs peuvent choisir de surfer une vague de pointbreak en restant sur la crête ou en descendant jusqu’à la base de la vague pour effectuer des manoeuvres plus techniques.
  8. Vague de droite : une vague de droite est une vague qui se propage vers la droite et qui est généralement plus facile à surfer pour les surfeurs droitiers. Les surfeurs peuvent choisir de surfer une vague de droite en restant sur la crête ou en descendant jusqu’à la base de la vague pour effectuer des manoeuvres plus techniques.
  9. Vague de gauche : une vague de gauche est une vague qui se propage vers la gauche et qui est généralement plus facile à surfer pour les surfeurs gauchers. Les surfeurs peuvent choisir de surfer une vague de gauche en restant sur la crête ou en descendant jusqu’à la base de la vague pour effectuer des manoeuvres plus techniques.
  10. Vague tubulaire : une vague tubulaire est une vague qui forme un tube ou une barrique et qui est généralement très appréciée des surfeurs pour son intensité et sa beauté. Les surfeurs peuvent choisir de surfer une vague tubulaire en restant sur la crête ou en descendant jusqu’à la base de la vague pour effectuer des manoeuvres plus techniques.

Conclusion

Le surf est un sport fascinant qui nécessite une bonne connaissance du lexique et des termes techniques propres à cette discipline.

Pour réussir à surfer de manière fluide et efficace, il est important de connaître les différents types de vagues qui peuvent être rencontrés, comme les vagues de fond, de surface, creuses ou plates, de reef, de beachbreak ou de pointbreak, de droite ou de gauche, tubulaires ou glassy.

Il est également important de savoir choisir sa planche de surf en fonction de sa taille et de sa morphologie, mais aussi en fonction de la qualité et du style des vagues. Que vous soyez débutant ou surfeur aguerri, il est essentiel de maîtriser le vocabulaire du surf pour progresser et s’épanouir dans cette discipline passionnante.

 50 total views,  1 views today

Vous pourriez aussi aimer

Sommaire